Actualités saisonnières

Arc-en-ciel-jardin-Domaine-du-Present

Entre ombre et lumière

8 mai 2020 - Actualités

Ombre-et-lumiere

Entre ombre et lumière…je vacille

Entre ombre et lumière je me suis réveillée ce matin
Comme avec une éclipse totale…tout noir.
Etais-Je à l’endroit ou à l’envers ?

Si à l’endroit j’étais, j’étais à l’envers à l’endroit où j’étais
J’étais sur le lieux de mes ombres, partout et nul part.

Et ma lumière à l’inverse, à l’envers, bien cachée nul part et partout.
J’étais à l’endroit, dans le bon sens, à l’extérieur,

Et à l’envers à l’intérieur.
Comme dans un reflet dans le miroir,

Miroir mon beau miroir …quel est le sens ?
Le sens de la vie, de l’humour, du chemin, de l’amour,…?

Qui est visible est-ce l’endroit ou l’envers de nous même ?
Est-ce le visible ou l’invisible que nous voyons dans l’autre sens …

Mais je m’égare…

Je reviens à l’endroit d’où je suis partie
Je reviens à moi

J’étais à l’envers de mes ombres
Mes ombres étaient-elles à l’endroit où je les avais laissées, c’est à dire bien enfouies ?

Oui bien enfouies parce que la lumière c’est beau dit l’ego.
Et juste à ce moment en moi l’ombre en colère trouvait cela injuste d’être mise au placard.

C’est injuste crie la colère au désespoir, regarde moi, aime moi,
Sans moi tu ne peux pas exister.

La lumière se retourne à l’endroit du lieu
Mais je sais que tu es là
Je sais que sans toi je n’existe pas 

Mais alors qui se joue de nous ?

C’est peut être le miroir ..

Le miroir ?

Oui le miroir aux alouettes, le miroir du désespoir, des illusions, de la toute puissance de croire savoir, de vouloir tout contrôler, tout régenter… 

hummm

Alors peut être proposer au miroir un autre regard …un regard à l’envers…à l’endroit
Un regard plus profond , un regard intérieur, un regard vers le coeur 

Un regard d’espoir, de foi, de non agir, de doute, de vulnérabilité, d’accueil de ce qui est.
Et c’est juste comme cela …

A cette instant une étincelle intérieure fi jour, comme un rayon de soleil sur la montagne de la vie.
M’éclairant comme un sourire extérieur sur mon visage et un sourire intérieur dans mon coeur,

L’ombre et la lumière avaient rassemblé ce qui était épars en moi.
La joie, l’amour, la paix se diffusaient comme une douce odeur de printemps.

Mes éclats d’ombre s’étaient transformés en boue,
D’où un lotus ancré fleurissait et diffusait cette Lumière unique de l’esprit humain …

Le soir venu les pétales du lotus refermés prirent soin des ombres intérieures
comme pour mieux s’éveiller chaque matin à la vie …

Ses ombres étaient les pierres précieuses de sa nature profonde.

Ni envers, ni endroit…juste une horizontalité et une verticalité
L’ancrage retrouvé, des racines et des ailes avaient repoussé,
entre terre et ciel,

Entre le sombre obscur et profond de la terre, et, la lumière légère douce et puissante de l’air
Je me mis à vaciller tel un derviche tourneur.

Ni bien ni mal …tout est juste et parfait, pour s‘envoler et exister.
Ombre et lumière participaient
À la douce alchimie intérieure de la fleur en chemin 

À la beauté du vivant Ombre-et-lumiere

À l’amour unique.

Céline 

Dimanche 3 mai 2020